Pecia. Le livre et l'écrit

 

La production culturelle médiévale ne peut se concevoir sans prendre en compte le livre manuscrit sous toutes ses formes. Abandonnant les scriptoria monastiques, puis les bibliothèques  cathédrales (et de facto, son état de privilège d’hommes d’Église), le livre s’est très vite immiscé dans la cité avec l’avènement des grands centres universitaires et de leurs collèges associés, l’essor considérable des ateliers laïcs à partir du système de la pecia. Autour de lui se sont alors développés des métiers innovants, où l’enlumineur s’est forgé une place de premier choix, symbolisant toute l’importance de l’image dans la société médiévale. Du simple lecteur au collectionneur  averti, le livre manuscrit s’est ainsi constitué un nouveau public, plus large, et de la Bible moralisée au Livre d’heures (bestseller de la piété individuelle), l’objet culturel s’est parfois transformé en objet marchand, pénétrant les imposantes librairies des nouveaux princes et seigneurs bibliophiles. Mais le livre est aussi trace de mémoire. L’Église a continué de l’utiliser pour son ministère liturgique (Évangiles, missels, psautiers, bréviaires, etc.) ou ses solennités mortuaires (nécrologes, obituaires). A l’Université, le maître s’est institué une collection appropriée, de droit (pour le légiste), ou de théologie, ou de médecine ; l’étudiant a copié son livre de cours. Chaque manuscrit est de ce fait unique. Objet de diffusion du savoir, source documentaire de premier ordre, son étude reste indispensable à qui veut comprendre le monde médiéval.

Pecia ▪ Le livre et l’écrit ▪ entend promouvoir les études de bibliologie par la publication de contributions dédiées à l’histoire du livre manuscrit au Moyen Âge. Chaque volume est articulé autour d’un thème central. Le français, l’anglais, l'espagnol, l’italien, sont les langues généralement utilisées.

Pecia ▪ Le livre et l’écrit ▪ [ ISSN 1761-4961 ]. Publication et diffusion par :


Un périodique à vocation internationale dédié aux sources manuscrites du Moyen Age occidental

An international journal devoted to sources, mainly manuscripts, for the study of history of western medieval society

Bourges, Musée du Berry. ms 1924.4.1. Heures d'Anne de Mathefelon

 All content © Jean-Luc Deuffic

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player